Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2012

Appel à la transparence

Voici les réponses des candidats à la présidentielle aux propositions de Transparence Internationale qui permettraient aux hommes politiques de retrouver la confiance des Français.

http://www.transparence-france.org/presidentielles2012/le...

Nous vous invitons à faire circuler la pétition.

http://www.transparence-france.org/presidentielles2012/no...

Retrtaite mode d'emploi et Rupture conventionnelle

  • RETRAITE, MODE D’EMPLOI
Pour répondre à toutes vos questions sur la retraite des salariés du privé
     - quand partir à la retraite ?
     - connaitre ses droits selon les événements professionnels ou personnels ?
     - comment reprendre une activité quand on est retraité ?
Animée par le service communication de la CNAV Ile de France
Mercredi 4 Avril de 10h00 à 12h00
 
  • LA RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL
Qu’est ce que la rupture conventionnelle du contrat de travail ? Une juriste répond à toutes vos questions : la procédure, vos droits à l’allocation chômage, à la formation…
Animée par le CDIFF78
Vendredi 6 avril de 10h00 à 11h30
 
 
 
Nous vous remercions de relayer l’ensemble de ces informations auprès de votre équipe et de votre public.
Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter
Bien cordialement,
 
L’équipe Cité des Métiers
Cité des métiers de St Quentin-en-Yvelines
1 rue des Hêtres - Zone d'activité de la Couldre
 
78190 TRAPPES 
www.citedesmetiers.sqy.fr

Groupement d'employeurs et Télétravail

Autour du salariat « classique », il existe d’autres façons de travailler, de gérer sa carrière et d’aller vers l’emploi durable.

 

Venez découvrir à la Cité des métiers les  autres formes de vie active, plusieurs employeurs, plusieurs métiers….

 

  

LE TELETRAVAIL

Tout savoir sur le télétravail pour vivre et travailler autrement.

Animée par l’ANDT, Association National  pour le Développement du télétravail

Lundi 2 avril de 14h à 16h

 

LES GROUPEMENTS D’EMPLOYEURS

Ce concept permet de travailler pour plusieurs employeurs tout en bénéficiant d’un contrat de travail unique. Parfait pour développer son employabilité !

Animée par l’ UGEF, ’Union des groupements d’employeurs de France

Jeudi 5 avril de 14h à 15h30

 

Nous vous remercions de relayer l’ensemble de ces informations auprès de votre équipe et de votre public.

Pour tout renseignement sur ces différentes animations, n’hésitez pas à nous contacter

Bien cordialement,

 

L’équipe Cité des Métiers

Cité des métiers de St Quentin-en-Yvelines
1 rue des Hêtres - Zone d'activité de la Couldre
 
78190 TRAPPES
 
www.citedesmetiers.sqy.fr

01 34 82 82 61

13/03/2012

Extrait d'une étude de l'APEC sur les seniors

 

Les seniors en entreprise_APEC2011.pdf

La notion de sénior renvoie d’abord à l’âge. Mais il n’y a pas d’âge légal définissant le sénior, aussi le curseur est-il variable d’une entreprise à l’autre, d’un cadre à l’autre. Les RRH interrogés prennent comme critère les références posées par le plan sénior (à partir de 45 ans) ou des critères pragmatiques en fonction de leur pyramide des âges ou des actions à mettre en oeuvre. Les cadres interrogés appréhendent la notion en fonction de leur situation professionnelle et de leur vécu. On est plus tôt sénior quand on est au chômage que lorsque l’on est en activité.

Actuellement les entreprises emploient une proportion assez faible de séniors. Les plus de 50 ans représentent moins de 20% des salariés dans deux entreprises sur trois de moins de 1 000 salariés et dans une entreprise sur deux de plus de 1 000 salariés. La corrélation est évidente entre la proportion des séniors dans l’entreprise et la perception des employeurs. Quand une entreprise emploie peu de séniors la pyramide des âges est perçue comme adaptée, et quand ils représentent plus de 20% de l’effectif, leur part est jugée trop importante.

Sous l’impact des mesures de recul de l’âge de la retraite et le durcissement des conditions d’obtention du chômage,la proportion des séniors tend à augmenter. Depuis 5 ans, elle a progressé ou est restée stable dans respectivement 40% des entreprises, et n’a reculé que dans 20% d’entre elles.

Les entreprises recrutent un peu plus de séniors qu’avant, mais les freins à l’embauche restent forts. Les recruteurs se refusent à faire ce qu’ils considèrent comme de la discrimination positive. S’ils ont des atouts indéniables (une expérience certaine, une motivation reconnue), les séniors ont aussi des handicaps : trop chers, à risque d’absentéisme (fatigue).

De surcroît, ils pâtissent de la conjoncture qui pousse les entreprises à privilégier la promotion interne.

La situation des cadres séniors au chômage reste très problématique et est vécue de manière très douloureuse. Quel que soit leur investissement et leur acceptation de baisser leurs prétentions salariales, ils se heurtent à la barrière de l’âge.

Les RRH interrogés, comme les cadres séniors en activité, font état de difficultés à poursuivre une carrière évolutive passé 50 ans. Pour 40% des séniors, c’est même dès 45 ans que la carrière est considérée comme bloquée. Cela militerait pour un nouveau modèle de carrière qui en finirait avec la notion d’une réussite professionnelle fondée sur la seule ascension professionnelle.

Pourtant, la majorité des séniors en activité envisage de poursuivre son parcours dans l’entreprise. Parce qu’ils s’estiment reconnus ou parce qu’ils ne se font guère d’illusions sur leurs perspectives de se faire embaucher dans une autre entreprise.

Selon leur secteur, leur taille, leur situation économique et leur histoire, les entreprises déclarent gérer plus ou moins facilement leurs séniors. Certaines s’adaptent, d’autres sont démunies. La gestion des séniors est un enjeu pour 60% des entreprises de moins de 1 000 salariés et 80% de celles de plus de 1 000 salariés. Mais ce n’est généralement pas encore un enjeu majeur.

Les cadres séniors en activité déclarent des situations diverses. Certains restent impliqués, motivés (il s’agit surtout des experts ou des managers) d’autres sont démotivés et décrochent.

Dans le cadre du plan sénior, les entreprises ont privilégié le maintien en emploi autour de quatre axes :

• Le développement des compétences et l’accès à la formation

• L’entretien à mi carrière

• La transmission des savoirs, tutorat

• L’amélioration des conditions de travail.

Ces plans ou accords laissent tous les acteurs perplexes. Pour les RRH interrogés, les entreprises ont rempli leur obligation, considérant que les plans ou accords ont surtout eu pour effet de sensibiliser à la question des séniors mais sans impacts réels. Les séniors interrogés, quant à eux, les ont accueillis plutôt dans l’indifférence (60%), quelques fois bien (35%) et rarement mal (5%). Pas même 20% des séniors disent en avoir pris connaissance, ne fut-ce que partiellement.

Les séniors ont intégré les nouvelles règles du droit à la retraite. Ils partent en retraite plus tard que leurs prédécesseurs (plus avant 60 ans). C’est eux qui en prennent l’initiative lorsqu’ils remplissent les conditions du taux plein (plus de mises à la retraite par l’employeur). La rupture conventionnelle est devenue la deuxième modalité de départ, manifestement utilisée par les séniors qui n’ont pas encore le taux plein et feront la jonction avec l’assurance chômage.

 

12/03/2012

Forum emploi seniors le mercredi 14 mars 2012

http://www.forumemploiseniors.fr/ à la Grande Halle de La Villette espace Charlie Parker 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris de 9h à 18h.

Vous pourrez renconter un consultant "A compétence Egale".

Liste des exposants qui recrutent. http://www.forumemploiseniors.fr/liste-des-exposants.html

05/03/2012

Deux dirigeants italiens condamnés à 16 ans de prison ferme à cause de l'amiante

En France 3000 personnes meurent chaque année de cancers liés à l'amiante dont la dangerosité était enseignée dasn les facs de médecine dès le lendemain de la seconde guerre mondiale.

Aucune condamnation pénale en France. Cherchez l'erreur !

plue d'info : www.andeva.fr

Chômeurs : une aide dont vous avez été spoliés vous revient partiellement

Le président a annoncé qu'il allait affecter 180 millions d'euros  au renforcement de la formation et de l'accompagnement des châomeurs "très éloignés de l'emploi".

Rappelons qu'en 2011 et 2012, le gouvernement a siphonné illégalement 300 millions de crédits dédiés au fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels pour financer la formation desc hômeurs et des précaires. Restent encore à retrouver 120 millions volatilisés illégalement.

22/02/2012

Enquête sur les seniors en entreprise

Voici les résultats de l'enquête qui ont été commentés le 8 février 2012 lors de la journée nationale pour l'emploi des seniors :Etude Seniors.pdf

19/02/2012

Harcelé(e) ? Défendez-vous !

Le harcèlement s'intensifie et se développe comme une méthode de management dans certaines entreprises ... et autres organismes publics ou parapublics. Principales victimes : les femmes, les "seniors" et les personnes précarisées.

Contactez ce site : http://www.hmstop.com/

12/02/2012

Agir à sa façon

Dans QuinquasCitoyens, il y a Citoyen. Un projet original vous est proposé par le mouvement Colibris avant le 20 février. Nous vous invitons à y participer.

http://www.colibris-lemouvement.org/agir/campagne-tous-ca...

Pour comprendre un débat important en France

Une fois encore, le débat du nucléaire est animé par des parties prenantes puissantes, Monsieur Proglio et EDF, qui jouent sur la peur et l'amalgame entre énergie et électricité.

Comme nous le montre les Japonais qui ont arrêté de nombreuses centrales nucléaires, c'est la sobriété qui est le plus grand gisement d'économies de carbone. Simplement changer des habitudes avec le même confort.

Pour en savoir plus.

http://www.colibris-lemouvement.org/comprendre/collection... 

Ouvrage en vente dans toutes les bonnes librairies et sur le site de NégaWatt

Les 10 mesures du Manifeste NégaWatt :

3 mesures structurelles :

1.    La création d’une Haute Autorité indépendante de la transition énergétique
2.    La gouvernance territoriale de l’énergie
3.    Pour un urbanisme ancré dans les territoires

4 mesures sectorielles sur la consommation :

4.    La sobriété énergétique dans le bâtiment
5.    L’efficacité énergétique dans le bâtiment
6.    L’optimisation des usages de l’électricité
7.    La régulation des transports grâce à la “redevance à la prestation”

2 mesures sur la production :

8.    La fin maîtrisée de la production nucléaire
9.    Le soutien à l’essor des énergies renouvelables

1 mesure – phare pour assurer le financement de la transition énergétique :

10.    La contribution fiscale sur l’énergie primaire et les externalités

10/02/2012

Le président de QuinquasCitoyens sur TVFil78

Le président de QuinquasCiotyens est passé sur TVFil78 pour parler de l'emploi des seniors.

http://www.tvfil78.com/le78/article-le78-09-02-2012.html

09/02/2012

Journée nationale pour l'emploi des seniors

Elle s'est tenue le 8 février 20121 à l'assemblée nationale. Le diagnostic n'est pas bon du tout.

Des articles : http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/201202...

Génération sacrifiée ? : http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/les-seniors...

La lutte continue contre la discrimination.

Créer plusieurs centaines de milliers d'emplois : comment ?

Une relance de l’industrie manufacturière des biens de consommation nous permettrait de rebâtir rapidement des perspectives de croissance. Et pourrait ainsi procurer plus de 300 000 emplois industriels en quelques années et générer encore 600 000 à 900 000 emplois indirects et induits. Démonstration par Francis Journot, membre du mouvement associatif « Rendez-nous notre industrie ».

http://www.marianne2.fr/Comment-creer-un-million-d-emploi...

08/02/2012

Energie et sécurité énergétique

Nous avons le plaisir de vous donner un exemple d'alternative au nucléaire et à l'énergie fossile animé par  Marc Théry : http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/?page=emission&... pour une auto-suffisance énergétique.