Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2015

Des chiffres à connaître sur l'emploi et les retraités.

ttps://lnkd.in/danSHUM

22/02/2015

Emplois précaires recherchent retraités avec du temps disponible

Une dépêche AFP qui nous a été transmise par Jamila Mimouni, journaliste chez France2.

Emplois précaires recherchent retraités actifs (PAPIER D'ANGLE)

                  Par Carole GUIRADO

 

 

PARIS,  17 fév 2015 (AFP) - "Mamie nounou", vendeur à domicile ou artisan confirmé, plusieurs centaines de milliers de retraités continuent de travailler pour arrondir leurs fins de mois. Ils occupent pour la plupart des emplois précaires, avec petits salaires et horaires discontinus.

 

"Une petite rémunération et des horaires très discontinus" sont les premières caractéristiques des postes proposés aux retraités, explique Annie Jolivet, économiste spécialiste de l'emploi des seniors et des pratiques des entreprises au Centre d'Etudes de l'Emploi.

Garde d'enfants, distribution de publicités, chauffeur de car scolaire ou vendeur rémunéré à la commission: ces types d'emploi "peuvent intéresser des retraités libres de leur temps, qui ont besoin de travailler et pourront y consacrer plus de temps" que nécessaire, d'après l'économiste.

 

Comme Sylviane, 64 ans, pour qui "l'avenir, c'est la vente indépendante à domicile". Un métier qu'elle exerce depuis quatre ans avec pour seul revenu les commissions de ses ventes, aux alentours de 500 euros par mois.

"Beaucoup de retraités travaillent dans ce métier-là", affirme la sexagénaire, qui prendra sa retraite  dans quelques mois espérant avoir surcoté sa pension, dont le montant sera de 190 euros par mois à l'âge légal.

Les retraités actifs étaient estimés à 500.000 en 2012 par l'Inspection générale des affaires sociales. Entre 2008 et 2013, le nombre de retraités du régime général ayant repris une activité salariée a augmenté de près de 70% passant de 208.000 à 351.000, selon la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav). Chez les indépendants, près de 60.000 anciens commerçants et artisans

cumulaient en 2013 emploi et retraite , selon le Régime social des indépendants (RSI).

 

Valérie Gruau, fondatrice du site "seniorsavotreservice.com", constate une envie des retraités de lier leur revenu complémentaire "à une activité qui ait du sens, une utilité". La plupart des candidatures enregistrées sur son site concernent des "mamies nounou", des aidants aux personnes âgées et des bricoleurs.

                 

                  - Moins stressés, plus stables -

                  ================================

                 

En outre, "des entreprises viennent sur notre site justement parce qu'elles

ne proposent que des temps partiels", détaille la responsable, qui assure que

le nombre de membres sur son site, 200.000 recruteurs et candidats confondus à

la fin 2014, a plus que triplé depuis 2011.

Elles "viennent chercher" les retraités pour leur "prise de recul", parce

qu'ils sont "moins sujets au stress", capables "de prendre des décisions plus

rapidement" mais aussi pour leur "stabilité dans la durée" contrairement "à de

plus jeunes qui veulent gravir les échelons", détaille-t-elle.

 

Pour autant, selon Annie Jolivet, il n'y a pas de "concurrence générale"

sur le marché de l'emploi entre les actifs et les retraités qui occupent

souvent soit des postes "peu attractifs" en termes de rémunération et d'intérêt

pour de plus jeunes, soit des emplois où "leurs compétences spécifiques" sont

recherchées.

D'après la spécialiste, les retraités actifs ne se divisent d'ailleurs pas

entre ceux qui travaillent par nécessité et d'autres par souci d'être utile.

Les situations sont "plus nuancées".

Ancien gendarme, Emmanuel, 63 ans, s'épanouit dans la construction et comme

super bricoleur depuis une dizaine d'années. Avec une pension de 2.400 euros

par mois, il gagne aussi l'équivalent "moitié déclaré, moitié au noir" et ne

regarde pas les horaires quand il s'agit de dépanner.

Mais Gérard Sauvat, ancien chef de chantier de 64 ans qui a commencé à

travailler à 14 ans, n'exerce "pas par plaisir" mais pour compléter une

retraite  de 785 euros par mois, décotée par un grave accident du travail qui

lui a "coûté 10 ans de (sa) vie" et des séquelles vivaces.

"Je trouve ça miséreux d'en arriver là après une vie de travail", lance

l'Isérois qui atteint "difficilement le Smic" en réalisant des travaux de

rénovation selon des horaires "élastiques".

De son côté, Sylviane, au parcours professionnel haché entre arrêts pour

les enfants et gérance de crêperie, n'envisage pas d'arrêter la vente même

après sa retraite : "Vivre avec 500 ou 600 euros, ce n'est pas viable".

18/02/2015

France2 recherche des témoignages de seniors

Voici le message que nous avons reçu.
Bonjour,

Je suis journaliste à France2 et je recherche pour un reportage sur les séniors. Des retraités qui retravaillent pour des raisons économiques, des témoignages.

Si vous êtes dans ce cas, pouvez-vous me contacter? Paris ou régions.

 

Merci,

Jamila Mimouni

Jamila.mimouni@france2.fr
Merci de contacter directement la journaliste. 

 

Carte de fidélité dématérialisée - application = pouvoir d'achat supplémentaire

On dit les seniors (>45 ans) "has been" à cause de leur ignorance des nouvelles technologies.

Une technologie qui émerge est celle des smartphones. Si vous maîtrisez le vôtre vous pouvez gagner des points de fidélité dans des magasins  des métropoles françaises.

Faites le test : téléchargez l'application weeAPP à partir des plateformes de chargement d'applications Playstore pour le système androïd et Appstore pour le système IOS (Apple) puis flashez le QR code.

JMC-wee-QR-code.png

12/02/2015

Recherche de témoignage pour l'Express

Bonjour,

Journaliste collaborant au supplément de L'Express 50 ans, je suis à la recherche de témoignages de quinquas ayant changé de vie professionnelle (que ce soit une bonne ou mauvaise expérience), ayant rebondi en changeant complètement de profession ou au contraire en tirant partie de leur expérience pour mettre à profit leur 2e partie de carrière. Quels obstacles ? Quels vécus ? Quels regards des autres ? Quels conseils ?

Convenez directement d'un rendez-vous téléphonique avec moi par mail , s'il vous plaît.


Un grand merci par avance.

Gaëtane Deljurie
gdeljurie@gmail.com

29/01/2015

La retraite : interventions du Défenseur des droits

La liquidation de la retraite pose de nombreux problèmes. Le Défenseur des droits intervient de diverses façons.

http://www.defenseurdesdroits.fr/sinformer-sur-le-defense...

http://www.defenseurdesdroits.fr/connaitre-son-action/dro...

28/01/2015

Recherche de témoignage dans les Yvelines pour Yvelines Première pour JT soir du 28 janvier 2015

Bonjour, 


Je suis journaliste à Yvelines Première, 
Nous souhaitons faire un reportage sur la hausse du chômage en particulier chez les seniors ( +11% en 1 an chez les +de 50 ans). 
 
Nous aimerions faire le portrait d'une personne de +de 50 ans, en recherche d'emploi. Allez chez elle pour qu'elle nous explique depuis combien de temps elle recherche un emploi et les difficultés auxquelles elle doit faire face. 
 
Etant une télévision locale basée dans les Yvelines, nous aimerions rencontrer une personne qui habite le département des Yvelines. Le reportage sera fait dans la journée et diffusé ce soir dans notre JT. 
 
En espérant avoir la chance de travailler avec vous, 
 
Un grand merci pour votre aide, 
 
Bien cordialement, 
Eléna Le Runigo
Journaliste JRI/Rédactrice
Yvelines Première 
07 82 16 33 92 

05/01/2015

Bonne année 2015

Les mentalités n'ont pas encore suffisamment changé pur de réelles réformes structurelles et les vieux schémas mentaux de nos décideurs sont toujours d'actualité.

Espérons que les circonstances extérieures, baisse du pétrole, de l'euro, des taux d'intérêt se concrétiseront par une amélioration sensible de notre commerce extérieur et surtout par la baisse du chômage, cancer qui ronge notre société.

29/12/2014

Un article qui pose de bonnes questions sur l'emploi des seniors

Depuis 10 ans déjà, les QuinquasCitoyens se battent contre les discriminations envers les "seniors". 

Si le déni n'est plus de mise, il nous faut constater que le sort des seniors ne s'améliorent pas au niveau de l'emploi et ... des retraites. 

Comme nous l'avons toujours dit, il ne s'agit pas de considérer le problème de l'activité par tranches d'âges mais en dynamique, c'est-à-dire tout le long de la carrière et aussi le taux d'emploi général.

Une question taboue que personne ne pose : dire que l'entreprise rejette les seniors, n'est-ce pas se dédouaner d'une responsabilité personnelle ? Je n'ai jamais pu serrer la main à une entreprise et n'ai jamais vu une entreprise signer un document, n'en déplaise à Manuel Valls qui devrait aimer les entrepreneurs plutôt que les entreprises.

Qui donc signe les lettres de licenciements, les PSE, etc. ?

Je vous invite à lire cet article : http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-120482-...

19/11/2014

Un complément de revenu vous intéresse ? visionnez cette présentation.

Vous recherchez un complément de revenu, ces conférences sur Internet peuvent vous intéresser. Complétez votre email et vous obtiendrez le planning des conférences

http://www.pureleverage.com/lcs/1731095/100

Informations complémentaires après la video, au 01 7409 3553 ou sms 06 6161 0060 ou par mail fk813679@gmail.com

08/11/2014

AG de l'association QuinquasCitoyens

L'AG de l'association s'est tenue le 28 octobre 2014 et il a été décidé que l'adhésion resterait inchangée à 20 euros pour 2014.

Nous vous rappelons que l'association ne reçoit aucune aide de quelque institution que ce soit. Les nouveaux membres du bureau sont : Jean-Marc Coursin, président, Abderrahmane Azzi, secrétaire général et Lucie Hergès, trésorière.

Tous les membres du bureau sont bénévoles mais, comme vous le savez, toute action réclame du temps et surtout de ... l'argent. Nos actions sont donc faites en fonction des ressources que nous recevons de nos adhérents et nous vous remercions à l'avance pour votre soutien.

Merci d'utiliser la billettetie Weezevent pour votre adhésion ou votre don. Billetterie Weezevent

25/10/2014

Le désastre annoncé du chômage des seniors se produit et ce n'est pas fini ...

Espérons que la dévaluation de l'euro par rapport au dollar relancera la machine économique européenne et française en créant des emplois.

L'exclusion des quinquas du marché du travail est une abherration économique et sociale que nous avons dénoncée dès 2003 par nous, elle est encore valable aujourd'hui comme le soutient Louis Treussard, directeur d'un cercle de réflexion de BNP Paribas dans le Figaro : "En matière d'emploi des seniors, la société française est en complet déphasage. le législateur repousse de plsu en plus l'âge de la retraite et, dans le même temps, dans les entreprises, on reste sur une position de mise au placard des quinquas."

20/10/2014

Les choses ont-elles changé depuis le 29 avril 2013 pour les seniors ?

Je vous invite à regarder cette video en espérant que pour vous les choses ont changé et que la conclusion de Frédéric Boredaux ne s'est pas avérée vraie.

http://www.tvfil78.com/tv/videos/fil-eco-le-chomage-des-s...

Vos commentaires sont les bienvenus.

18/10/2014

Conference de CQFD cadres 78 du 28 novembre : la RSE et la norme ISO 26000

"Chartes d'entreprises, Chartes RSE, Politiques de Développement durable...répondent-elles aux attentes des consommateurs, salariés, donneurs d'ordre ?"


Depuis la publication de la norme ISO 26000, la Responsabilité Sociétale a trouvé un cadre applicatif qui permet à toute organisation, quel que soit sa taille, son secteur d’activité, son territoire d’opérations et ses finalités, de prendre des engagements en faveur des enjeux de développement durable adapté à son contexte et d’en rendre compte.

Au cours de cette dernière décennie, s’est développé un ensemble de "Chartes" qui a accompagné le mouvement de mise en place de la RSE dans les organisations. Quel est le processus de décision et au travers de quel dialogue social ? Quelle est leur concrète portée dans la conduite des affaires et doit-on les considérer comme de réelles directives professionnelles ? Apportent-elles des réponses aux attentes des consommateurs ? Quels risques pour les parties prenantes ?...

Pour y répondre, CQFD Cadres 78 a le plaisir d'inviter 
Marc Unfried, conseiller sociétal, délégué général de RSE lib' 
Frédéric Buisset, directeur de Carbone Résilience, société de service en Développement Durable

Heure d'accueil 19h30
Début de la conférence : 20h00

Lieu : LE VESINET - Hôtel de Ville - salle des conférences

Cette conférence gratuite est ouverte à tout public. L'inscription est toutefois obligatoire auprès de contact@cqfd-cadres78.fr ou laisser vos nom/prénom/adresse de messagerie au 06 17 43 34 80.

Le nombre de places étant limité, la confirmation des inscriptions se fera par ordre d'arrivée. Merci de votre compréhension.

Un buffet clôturera la soirée

Bien cordialement.

Jean-Gabriel GIRAUD, président

0950 78 94 81

 

PS > Invitation & plan d'accès =>http://www.cqfd-cadres78.fr/cqfdforum/viewtopic.php?f=49&...

La France devant l'Allemagne dans 10 ans ?

Les temps sont très durs pour les Français à cause de politiques malthusiennes mises en place à la fin des années 1970 qui nous ont amené au déficit budgétaire et commercial que nous connaissons aujourd'hui.

La Française qu'on dit pessimiste est celle qui fait le plus d'enfants en Europe. Nos élites n'ont encore rien compris en croyant que c'est dû à l'argent des allocations familiales. C'est au-delà de cela.

Voici un article d'un journal anglais, les Anglis nous connaissent bien, qui compare la France à l'Allemagne qui n'a pas encore les symptômes de sous-investissement et de dénatilité.

Espérons que la conclusion de l'article se vérifiera mais ... 10 ans c'est long et court à la fois.

http://www.courrierinternational.com/article/2014/10/09/dans-dix-ans-la-france-aura-depasse-l-allemagne?google_editors_picks=true